Pourquoi OpenStack n’est-il pas un hyperviseur ?

On attend trop souvent parler d’OpenStack comme un hyperviseur, une plateforme de virtualisation, ou je ne sais quoi encore. OpenStack n’est rien de tout ça !

Pourquoi-OS-n'est-pas-un-hyperviseur---novaDans le schéma très simplifié ci-dessus, on voit très clairement que le rôle d’OpenStack n’est pas de celui de l’hyperviseur, il vient se mettre au dessus de différentes solutions qu’il sait adresser. Son rôle va être de proposer la partie as a Service d’un certain nombre de technologies.

On voit aussi qu’OpenStack est potentiellement capable de gérer des serveurs baremetal en mode as a Service. C’est le cas quand on utilise le projet Ironic par exemple. Dans ce cas, il n’est pas question de virtualisation ou d’hyperviseur.

Une définition assez connue dit la chose suivante :

Linux est un système d’exploitation pour ordinateur, OpenStack est un système d’exploitation pour datacenter.

Si on regarde comment ça se passe côté stockage ou réseau, on observe exactement la même chose.

Pourquoi-OS-n'est-pas-un-hyperviseur---cinder Pourquoi-OS-n'est-pas-un-hyperviseur---neutron

Bref, OpenStack n’est pas un hyperviseur, c’est bien plus que ça ! Maintenant si on vous demande d’en donner une définition vous aurez au moins une partie de la réponse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *